LES RESEAUX CHALEUR BOIS DU SYDED : UNE HERESIE ?...

Des citoyens avertis remettent en cause les choix actuels du Conseil Général en matière d'équipement énergétique alternatif... Ils réclament plus d'efficacité énergétique.

 

 

Dans LE LOT EN ACTION

N° 39 & N°40 dossier spécial ENERGIE/le défi lotois

 

"...Ce choix de Réseaux Chaleur Bois constitue une hérésie par rapport au concept de l'utilisation rationnelle de l'énergie. Ils ne permettent pas de pratiquer la cogénération, de produire de l'électricité,  de valoriser les déchets agricoles (lisiers, etc).  A Livernon, le rendement énergétique  ne dépasse pas 40 %...."  

"....Notre position est de concevoir des alternatives énergétiques adaptées aux départements agricoles majoritaires dans la région Midi-Pyrénées. Nous avons donc débuté une réflexion fondée sur la valorisation des déchets agricoles et d'une gestion rationnelle, mais inexistante,  de la forêt à des fins énergétiques.

Suite à des initiatives du SYDED dans le département du Lot et aux réactions de collectifs locaux s'interrogeant sur la cohérence économique des 'réseaux chaleur bois', il est apparu nécessaire d'ouvrir un débat démocratique sur des choix qu ne vont ni dans le sens du respect de l'environnement, ni des finances publiques, ni des intérêts du consommateur d'énergie via ces RCB. "

 

Article de M. Pierre Beauvois sur les réseaux chaleur bois (RCB) dans Le Lot en Action
Le Lot en Action n° 39 - Sept 2011 - page 14
LEA-39_page_14.pdf
Document Adobe Acrobat 106.1 KB

 

M. Pierre BEAUVOIS est ingénieur civil métallurgiste. Il a travaillé en Belgique dans les secteurs verriers, automobiles et métallurgiques. Enseignant en mathématique et physique, il a participé à des
groupes de travail réfléchissant à un plan wallon de construction de réseaux chauffage urbains. A honoré 2 mandats en tant que
conseiller provincial du Hainaut, et 3 mandats comme conseiller municipal de La Louvière (80.000 habitants).
A la retraite depuis sept 2010, il réside à Catus.

 

Dans le document ci-après de 8 pages , il persiste et signe.
 Voici son point de vue dans le détail sur les incohérences de
la politique d'équipement énergétique du Lot.  

 

RAPPORT COMPLET DE M. BEAUVOIS AU SUJET DES RCB DANS LE LOT
Réseaux collectifs.doc
Document Microsoft Word 57.0 KB
Tract diffusé par l'association LIVERNON AUTREMENT
tract livernon.doc
Document Microsoft Word 201.5 KB

 

 

 

 

 

   

 

Exemple au QUEBEC d'une importante campagne de sensibilisation auprès du grand public concernant l'usage adéquat du chauffage au bois...

http://www.mddep.gouv.qc.ca
/air/chauf-bois/bois-fr.pdf

 

A Moissac, la centrale de biométhanisation peut fournir 150 foyers en électricité, 80 foyers en chauffage ...
A Moissac, la centrale de biométhanisation peut fournir 150 foyers en électricité, 80 foyers en chauffage ...

 

 

Exemple de technologie énergétique à la pointe du "progrès écologique" : la centrale de biométhanisation à Moissac....

 

http://actu.orange.fr/insolite/
inauguration-a-moissac-d-une-centrale-transformant
-les-melons-en-energie-afp_231018.html

 

http://www.greenwatt.be/

EUROPE

Le Comité Economique et Social Européen (CESE), "pont entre l'Europe et la société civile organisée" recommande :

 

L'efficacité énergétique en tête des priorités

Le CESE met particulièrement l'accent sur les bénéfices susceptibles de découler de l'efficacité énergétique et des économies d'énergie, ainsi que sur le rôle fondamental des utilisateurs finaux. Le CESE souligne que les toutes premières priorités en matière énergétique devraient être la promotion plus vigoureuse de l'efficacité énergétique et l'augmentation de la part des énergies renouvelables dans la production d'électricité.

 

Promouvoir le dialogue entre les parties prenantes

Le CESE encourage le dialogue entre des acteurs de la société civile et les décideurs politiques par le biais de nombreuses initiatives.....

 

L'affaire est d'importance.
Il s'agit de
notre santé, de nos deniers, 
  et de notre sécurité énergétique...

 

 Les personnes qui aimeraient participer à ce débat, sous quelque forme que ce soit, peuvent laisser ci-dessous un commentaire, un document ou simplement une adresse email.  Nous ferons suivre au journal LEA et au groupe de travail actuellement constitué.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    ALBERT Brigitte (samedi, 17 septembre 2011)

    Je viens de lire l'article concernant le chauffage au bois et je reste perplexe, on ne doit pas se chauffer au bois, ni au fuel mais à l'electricité...ok mais que celle-ci soit moins chère :

  • #2

    cercledegindou (dimanche, 18 septembre 2011 11:20)

    Bonjour,
    Ce qui est remis en cause ici ce sont les choix d'équipement, pas assez performants en termes d'éfficacité énergétique et de sécurité environnementale. Le bois est une matière 1ère qui a sa raison d'être, surtout dans une région comme la nôtre, très boisée. Cependant, il faut aussi réfléchir à d'autres formes d'énergies renouvelables, penser "bouquet énergétique".... Les déchets agricoles, comme les lisiers par exemple, sont à considérer.... Sylvie

  • #3

    Legresy dominique (dimanche, 18 septembre 2011 19:20)

    Document très bien fait. Cela fait plaisir de lire des analyses aussi intérressantes.
    Les pouvoirs publics concernés ont-ils répondu?

  • #4

    Laurent Cougnoux (lundi, 19 septembre 2011 08:34)

    Les pouvoirs publics sont saisis, en premier lieu, sur le dossier de Livernon. Le Comité Economique et Social Européen (CESE) prône le dialogue entre des acteurs de la société civile et les décideurs politiques... Si nous en sommes loin dans le Lot, constatons encore une initiative citoyenne qui qui va forcer les élus et les institution à ouvrir ce dialogue.
    Le SYDED a fait des choix qui ne sont pas forcément totalement idiot sur le fond. Mais les techniques utilisées ainsi que les choix de matériels sont incohérents avec l'état d'esprit afficher au départ.
    Il est urgent qu'un débat public ait lieu sur ce sujet et d'arrêter les projets en cours (Livernon, Lacapelle, Souillac...)