PROJET DE CENTRALE PHOTOVOLTAIQUE A SALVIAC /1

Son emplacement est-il bien choisi ?....

Eléments du dossier

Salviac : demande de permis de construire un parc photovoltaïque au sol sur un site naturel boisé

Ouverture d’une enquête publique relative à la demande de permis de construire présentée par la SAS PHOTOSOL, pour la construction d’une centrale photovoltaïque sur le territoire de la commune de Salviac.


(informations transmises par le GADEL)

Avis de l'Autorité Environnementale

http://www.lot.gouv.fr/IMG/pdf/Photosol_AVIS_AE.pdf

Le rapport de l'ASPAS LOT sur impact faune et flore

IMPACT DE LA CENTRALE SOLAIRE SUR LA FAUNE, LA FLORE ET LES MILIEUX NATURELS


L’impact de la centrale solaire de Salviac sur un site naturel boisé aura des conséquences graves sur l’équilibre des écosystèmes.


Le site choisi est sensible et l’Autorité Environnementale relève un impact fort à très fort selon les espèces végétales et animales présentes.


Pour ce qui concerne l’avifaune la sensibilité est forte voire très forte, il y aurait cinq espèces d’oiseaux appartenant à la liste de la Directive Européenne « Oiseaux ». Par ailleurs ce site est situé sur un couloir migratoire, on peut y observer le passage de milans royaux, de milans noirs, de grues cendrées, d’oies et autres petits passereaux. Le milan royal, espèce emblématique en danger, hiverne et chasse également sur le secteur. L’ASPAS-LOT et la LPO-LOT soupçonnent la présence d’un dortoir et font actuellement des recherches. Il ne faudrait pas que ce dortoir soit situé sur la zone alentour du futur projet, les résultats seraient catastrophiques pour le maintien de l’espèce sur le secteur.


Pour les espèces nicheuses sur ou à proximité du site (pic mar, alouette lulu, engoulevent d’Europe) les travaux d’aménagement de la centrale auraient des conséquences irréversibles sur le maintien de leur présence. Leur période de nidification durant les travaux serait anéantie.


Concernant les chiroptères la sensibilité est également très forte. On observe une diversité importante dont deux à enjeux extrêmement forts (barbastrelle d’Europe et petit rhinolophe). Une grange située à proximité leur sert probablement d’habitat. Un axe majeur de transit et de chasse est également un des enjeux forts lié à ces espèces.


Sur le site existe également deux mares forestières abritant une faune aquatique variée et importante protégée par la Directive « Faune-flore » et « Habitats ». Parmi celles-ci, la présence du triton marbré.


De grands coléoptères d’intérêt communautaire sont très probablement présents (lucane cerf-volant). Des expertises doivent être approfondies.


Il faut rappeler que de nombreuses espèces (animales ou végétales) sont d’intérêt communautaire. L’enjeu de conservation est donc primordial. Parmi les espèces végétales il y aurait 14 espèces déterminantes ZNIEFF. L’impact serait fort pour les plantes hygrophiles (characée) à proximité des mares et pour la végétation particulière située à proximité de la grange.


Pour l’ASPAS-LOT l’aménagement d’une centrale sur un tel site est inenvisageable. Son classement en ZNIEFF pourrait être étudié après une nouvelle expertise menée par un naturaliste indépendant (voir le responsable des ZNIEFF du Lot – V. HEAULME).


La grande préoccupation de l’ASPAS est liée aux méthodes des travaux pratiqués par la société Photosol et les entreprises qu’elles sous-traitent.


Des antécédents ont démontrés les nombreuses violations commises sur les sites. Les règles environnementales non respectées, des pollutions et autres dégradations constatées.


Comme le dérèglement climatique, la dégradation précipitée et importante de la biodiversité entrainera des conséquences dramatiques pour l’ensemble de nos économies (agriculture, pharmacie, eau, ressources naturelles, etc.).


Rapport synthétique de l'ASPAS
IMPACT DE LA CENTRALE SOLAIRE SUR LA FAU
Document Microsoft Word 14.9 KB

Les réserves du GADEL

1 - SUR LE PLAN DE LA BIODIVERSITÉ


Le GADEL reprend l'ensemble des préconisations et réserves énoncées par l'association LPO Lot, membre de notre fédération (voir l'expertise naturaliste de Marc ESSLINGER) et demande leur prise en considération.


2 - ETUDE DES DANGERS


Nous notons l'absence totale d'éléments sur l'aléa glissement de terrain.

Or la Bouriane dont le salviacois se trouve en secteur à risques quant aux glissements de terrain. De nombreux arrêtés ministériels relatifs aux catastrophes naturelles en témoignent.

En fait la superficie importante de panneaux constituera un réceptacle de concentration des pluies météoriques qui dans ce secteur peuvent être importantes (voir données Station Météo de Gourdon).

De fortes précipitations sont susceptibles de provoquer un lessivage des sols capable d'entraîner une modification conséquente du substrat végétal fraîchement travaillé après déforestation sur des espaces pentus. Cette situation peut conduire à des glissements de terrain qui auraient dû être évoqués ainsi que les mesures palliatives de protection et d'évitement.

Cette seule carence est susceptible d'entacher d'illégalité l'acte administratif.


Remarques du GADEL dans le cadre de l'enquête publique re PHOTOSOL
.~lock.ENQUÊTE PUBLIQUE photovoltaïque S
Document texte 134 Bytes

A propos de PHOTOSOL...

à télécharger

[PDF]RAPPORT_ET_ADDITIF_COM_ENQ - 4,28 Mb - Les ...

www.charente.gouv.fr/.../RAPPORT_ET_ADDITIF_COM_ENQ.pdf

14 oct. 2013 - Mémoire de PHOTOSOL en date du 30 décembre 2013. 15 .... —Mr robert et Mme Nancy HEWELLYN : Opposition au projet. Impact visuel, sur ...

(cpte rendu de l’enquête publique)


A Louchats, le maire interdit l’accès au chantier photovoltaïque

http://www.sudouest.fr/2014/10/03/le-maire-interdit-l-acces-au-chantier-1691545-3241.php

mardi 24 février 2015

Philippe Carreyre a fait interrompre le chantier de champ photovoltaïque, pointant des infractions.


Le solaire ne brille pas pour tout le monde.....
PHOTOSOL3.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

Supports juridiques et réglementaires

Arrêté sur la protection du biotope
arr biotope.pdf
Document Adobe Acrobat 15.4 KB
Charte forestière de la Bouriane
CFT_bouriane.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB
Code de l'environnement L411-1
Code de l’environnement 411.doc
Document Microsoft Word 32.0 KB
Code de l'environnement re études d'impact
CODE environnement chap 2.doc
Document Microsoft Word 85.0 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    cercledegindou (jeudi, 26 février 2015 16:13)

    Transcription d'un message de PB :

    ......Vient le photovoltaïque. Je vous ai donné diverses informations sur la question prouvant que rien n’est durable et que le semi conducteur pour être produit consomme, comme l’éolien, «   des quantités phénoménales d’énergies fossiles . Je vous invite à présent à taper Photosol sur internet et à écarquiller vos yeux. Car vous constaterez que vous avez en face de vous un énorme « machin financier » associant essentiellement des affairistes internationaux de l’immobilier, du crédit et forcément de l’EDF car il faut bien faire payer les autres. Ajoutons SUEZ et consorts dont SIEMENS. Vous aurez vu les références de Photosol, son conseil d’administration et les références de ses principaux cadres. Et vous saurez que le groupe SIEMENS a développé voici 5 ans un projet «Désertec » visant à transformer 10% de la surface du Sahara en espace photovolaïque, histoire d’alimenter en énergie notre bonne vieille Europe. Vu les insécurités du Sahel, il n’est pas exclu que les monopoles de l’immobilier, du photovoltaïque et des "reconversions" de zones agricoles, ne se recentrent sur les déserts verts de l’Europe. Je signale que la zone Sud Cahors est inscrite dans une zone expérimentale allant en ce sens par Monsieur Malvy.

    En attendant , question au maire de Salviac :
    Qui est la société Photosol ? d’où viennent les panneaux solaires et retombées pour le Lot en termes d’emplois qualifiés ? Listes des entreprises locales concernées. Comment stocker l’électricité produite par les champs photovoltaïques dans le Lot ? Quelles interventions publiques dans le dossier ? Analyse des zones incultes des cantons capables d’accueillir ce type de « champ » ? Avis des syndicats agricoles ? Coût réel du KWh produit ?

  • #2

    Salviac (jeudi, 26 février 2015 22:01)

    créer des réserves de
    protection naturelle volontaires entre
    propriétaires pour s'opposer à de tels projets.
    Le problème est qu'ici l'unique propriétaire des
    10 ou 15 ha concernés (c'est beaucoup) a donné son
    accord. C'est donc le propriétaire qu'il faut
    convaincre de renoncer au projet (la mairie ne
    cèdera pas de son plein gré puisqu'elle est
    favorable, ni bien sûr Photosol)
    Dans tous les cas, pas de centrale solaire à
    Salviac sur aucune des terres boisées (de ce
    projet ou ailleurs) (et qu'il faut donc
    déforester.... : l'autorisation sera-t-elle
    accordée ?? il y a des pentes), sur lesquelles
    s'est préservée jusqu'à ce jour une biodiversité
    remarquable et où les bois gérés par les
    propriétaires constitue une énergie durable et
    renouvelable importante.
    -- demander une contre-expertise financière
    indépendante depuis le début du projet (ouverture
    des routes et leur entretien etc= par qui ???,
    jusqu'au recyclage des piles photovoltaïques) : la
    commune obtiendra-t-elle le retour financier
    attendu avec les frais sur le long terme ????
    -- Aide possible :avertir les chasseurs, les
    clubs de marcheurs, les spéléologues, les
    agriculteurs (déboisement = assèchement des
    sources qui alimentent la vallée)

  • #3

    gerbus.maurice@neuf.fr (jeudi, 02 avril 2015 05:53)

    La consultation effectuee jusqu au 31/3 est bien pauvre les entrevues etant brevese et je crois rares.
    la presentation permettait de consulter un document peut etre complet mais les informations orales etaient bien approximatives.
    et incontestablement inappropriee au public concerné
    Il n'est pas assez mentionné la meconnaissance du soussol qui a conduit ( vers 1950) a une resurgence qui a emporte dans une nuit la route a 100 metres de la source de Bardalie dont l eau ne peut venir que du versant sud de la zone concernée
    Interet economique certain mais comportant des risques importants .Avec le risque majeur dans le cas d'une faiilite des realisateurs de se retrouver pou rla ville de Salviac avec un tas d'ordures dangeureuses,dans l'attente de quelque long proces face a des entreprises au format complexxe, finacierement capables du pire .