CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE

14 SEPTEMBRE

Déclaration de François Hollande

« Dans l'état actuel de nos connaissances, personne ne peut affirmer que l'exploitation des gaz et huiles de schiste par fracturation hydraulique (...) est exempte de risques lourds pour la santé et l'environnement », a souligné François Hollande à l'ouverture de la conférence environnementale.

Sept demandes de permis d'exploration d'hydrocarbures dans la moitié sud de la France vont être rejetées parce que le gouvernement considère qu'elle visent les gaz de schiste, a annoncé François Hollande vendredi à l'ouverture de la conférence environnementale. 'J'ai demandé à Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie, de prononcer sans attendre le rejet de sept demandes de permis déposés auprès de l'Etat et qui ont légitimement suscité l'inquiétude dans plusieurs régions', a déclaré le président de la République dans son discours.

Il s'agit des demandes pour des permis dits de Brignoles (Var), Beaumont-de-Lomagne (Tarn-et-Garonne), Montélimar-extension (Drôme et 3 autres départements), Lyon-Annecy (Savoie et 4 autres départements), Montfalcon (Isère) et Cahors (Lot et 3 départements), ont ensuite précisé des responsables.

 

 

 

Cependant, restons vigilants....

105 permis sont encore en instruction

Attention ! Permis du "bassin d'Alès" en cours...

Dans la zone Gard/Ardèche, le permis du bassin d'Alès accordé à MouvOil est en cours d'application...
Les explorations sont sur le point de commencer. Des repérages ont déjà été effectués en août. Jeudi 13 septembre 2012, 400 citoyens dont certains des élus concernés se sont retrouvés à la Mairie de Barjac pour s’informer sur le permis « Bassin d’Alès » et préparer une action citoyenne non-violente afin de bloquer ces travaux.
Tous les comités de lutte contre les explorations et exploitations des GHDS appellent à se mobiliser. Il est très important d'informer toute les populations des dangers encourus.


Une journée de mobilisation internationale est organisée le 22 septembre 2012.
En France des rassemblements sont prévus :
· A Beaumont de Lomagne (82)
· À Saint Christol lez Alès (30)
· À Tournon en Brie (77)
· Paris
· Aix les Bains (74)

 

 

Les collectifs stop au gaz et huile de schiste appellent à soutenir les maires convoqués à la préfecture.

18 septembre 2012 à 16h30, les Collectifs du Gard et de l’Ardèche appellent à soutenir, devant la préfecture du Gard à Nîmes, les maires de 9 communes convoqués par le Préfet pour une « information » concernant le dossier de déclaration d’ouverture de travaux sur le Permis « Bassin d’Alès ».

Il n’est visiblement pas prévu, au cours de cette réunion, de demander leur avis aux maires. Ceux-ci sont même contraints de « bien vouloir informer le public par voie d’affichage ». Dans l’éventualité où les élus se rendent à cette « invitation », les Collectifs Stop au gaz et huile de schiste appellent les citoyens à se rassembler à 16h00 sur le parvis des Arènes.


Les maires de Barjac, Potelières, Rivières, Rochegude, Saint-Bres, Saint-Denis, Saint-Jean de Maruejols et Avéjean, Saint-Victor de Malcap, Tharaux ont également reçu le 13 septembre 2012 le Dossier de déclaration d’ouverture de travaux d’exploration dans le cadre du Permis Exclusif de Recherche dit « Permis Bassin d’Alès ». Les Maires ardéchois de Beaulieu, Bessas, Vagnas et Labastide de Virac, également impactées par ces travaux, vont sans doute recevoir le même type d'invitation du Préfet d'Ardèche.

Ce dossier contient les trajets prévus des camions pour la campagne de recherche sismique qui sera réalisée par la société « GEO2X SA » pour le compte de la société détentrice du permis, « Mouvoil SA » ainsi que le calendrier prévisionnel des travaux :

· Une première phase de repérage a semble t-il été réaliwsée en août dernier.

· Une deuxième phase est en cours afin de prendre contact avec les propriétaires et exploitants des parcelles traversées par ces travaux. Les Collectifs invitent les propriétaires approchés à refuser le passage des camions sur leur terrain et à prendre contact avec les Collectifs. (cf carte jointe).

Les élus sont également invités à refuser les autorisations de passage et informer les Collectifs des démarches administratives en cours.

· Les travaux sismiques constituent une troisième phase qui consistent à faire passer des camions vibrateurs (cf photo jointe) à travers les terrains prospectés. 3 à 4 camions vibrateurs circulent en ligne et génèrent une onde sismique. Celle-ci est renvoyée par les différentes couches géologiques. Cet écho est collecté par des capteurs le long du trajet et transmis à un camion laboratoire.

Jeudi 13 septembre 2012, 400 citoyens dont certains des élus concernés se sont retrouvés à la Mairie de Barjac pour s’informer sur le permis « Bassin d’Alès » et préparer une action citoyenne non-violente afin de bloquer ces travaux.

Une journée de mobilisation internationale est prévue à Saint-Christol lez Alès le 22 septembre 2012.

 

 

 

APPEL EXPRESS SOUTIEN AU BASSIN D'ALES

Bonjour,
Il est probable que la plupart d'entre vous aurons déjà reçu cet appel... Plus nous serons nombreux à participer à cette action qui ne prend que peu de temps, plus nous ferons entendre notre voix et plus nos maires se sentiront soutenus. Par avance merci à tous, Lydia


ACTION DE MOBILISATION GÉNÉRALE

Bonjour,
La société Mouvoil a déposé un dossier de déclaration d’ouverture de travaux pour le permis du Bassin d'Alès qu'elle détient.
Les Maires de neuf communes du Nord Gard concernés par ce permis (Barjac, Potelières, Rivières, Rochegude, Saint-Bres, Saint-Denis, Saint-Jean de Maruejols et Avéjean, Saint-Victor de Malcap, Tharaux) sont convoqués pour information et diffusion en Préfecture de Nimes, ce mardi 18 septembre à 16h30.

Ils exposeront leur opposition totale à ces travaux.

La population se mobilise.

Il est important d'apporter de toute urgence notre soutien à ces petites communes dans leur lutte.
Nous vous proposons de copier la phrase suivante:

Je soutiens les Maires convoqués en Préfecture de Nimes ce mardi 18 septembre dans leur détermination à refuser les travaux demandés par la société Mouvoil.

Signez-la et envoyez-la dès maintenant à la personne chargée du dossier en préfecture du Gard:

(Votre envoi à cette seconde adresse permettra de réaliser un comptage de la participation du Gard et de l'Ardèche).


Merci à tous. N'hésitez pas à diffuser à tout votre carnet d'adresses!