LE RAIL AU COEUR DE

L'AVENIR DURABLE DES TERRITOIRES

Pour relever les défis de la mobilité future : le train

Propre, sûr, économe, convivial, rapide, commode, discret, non-stressant....

Redynamiser l'économie locale et créer des emplois grâce au transport ferroviaire (usagers, frêt, tourisme) ... c'est possible dans le Lot !

La Fédération des Cheminots du Lot invite tous les citoyens, les usagers, les acteurs économiques (comme les artisans, les agriculteurs, les forestiers...), les élus, les associations, à venir s'informer et à débattre ensemble des nombreuses possibilités de redéploiement économique du réseau ferroviaire  lotois (voies ferrées et plateformes logistiques) dont les incidences sociales et écologiques pourraient être avantageuses pour tous ! Au-delà des clivages politiques, le développement  de transports collectifs à la fois "durables" et économiques doit faire l'objet d'un grand débat public pour que prime l'intérêt général.  Souillac, Gourdon, Degagnac.... mais aussi Thédirac/Peyrilles pour les marchandises.... la fameuse ligne Grand Cahors-Capdenac.... et d'autres sites SNCF encore...

 

Pour comprendre et agir,
venons nombreux à l'un des 4 colloques
que les Cheminots du Lot (CGT)
organisent sur le département !

LES ETATS GENERAUX DU SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE [46]

BIARS :  le  14-01-2012 à 10h
Salle Polyvalente

 

CAHORS :  le  26-01-2012 à 20h
Bourse du travail

 

CAJARS : le 02-02-2012 à 18h
Salle des associations

 

CAPDENAC-GARE : le 09-02-2012 à 18h

Salle Atmosphere

 
Pour tout renseignement, contacter :
Christian RIBEYROTTE
Tél : 06 07 81 86 97

Plus d'infos sur la page :

Lotois, est-ce-que nous déraillons ?

 

Biars sur Cère : Andros et le rail....

Article de La Dépêche du 08/12/11

http://www.ladepeche.fr/article/2011/12/08/1234741-biars-sur-cere-andros-et-le-rail-vers-le-desenclavement.html

Frédéric Gervoson, PDG d'Andros, souhaite que la voie ferroviaire
soit exploitée pour l'acheminement de marchandises de Biars à Brive.

 

Voir également dans le dernier numéro du Lot En Action
(n°46 du 13/01/12) en kiosque ce jour :
"Andros, la locomotive du désenclavement"

Article du LOT EN ACTION : "Andros, la locomotive du désenclavement" (en lecture seule)
LEA - Andros et le rail lotois.doc
Document Microsoft Word 34.0 KB

L'association TOUS POUR LES GARES GOURDON SOUILLAC lance un appel aux jeunes...

Samedi soir 14 janvier à la gare de Gourdon - photo La Dépêche
Samedi soir 14 janvier à la gare de Gourdon - photo La Dépêche

L'éco-mobilité avec les trains TER de la SNCF....

TER - SNCF
TER - SNCF

Rail-route, la clé de l'avenir...

Ci-dessous extraits du livre  :

RAIL-ROUTE, LA CLE DE L'AVENIR

Vers une nouvelle politique des transports en Europe...

  De Michel Caniaux

Ed. L'Harmattan

1995 - 410 pages

(l'ouvrage est assez ancien, mais toujours d'actualité....)

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 11
  • #1

    Stéphanie Muzard Le Moing (vendredi, 13 janvier 2012 22:15)

    Je suis personnellement contre la "coulée verte"cyclable....Cahors Capdenac ( Je n'ai pas étudié le dossier à fond cependant). "COULEE VERTE", quel terme ! C''est loin d'être écologiste que de transformer cet outil de service public, moins polluant, en bricole à touristes à grand coup de communication verdâtre avec qui plus est, avec la privatisation des voies ferrées.
    Il faut maintenir et conserver ( y compris la propriété service publique et non privatiser) le maillage rail de notre territoire au service de tous et réinventer le transport autrement! On remet des trams dans les villes aujourd'hui ! Ici, on met des cars, des camions de transports marchandises là où il y avait des gares et du fret.On met du vélo à bobos pour deux mois de l'année, là où il y avait des rails pour désenclaver le territoire et relier les hommes et livrer , faciliter les activités marchandes ou industrielles à l'année. On ferme les gares, on n'arrête plus les trains, là où il y a des usagers stigmatisés comme "non économiquement rentables" à 1 €42 le litre de gasoil pour remplir son automobile, tout seul dans sa voiture et faire des trajets dans une solitude absolue...on accepte les ogm et la malbouffe, là où il y avait de l'autonomie et du savoir vivre et manger, et une production gratuite de Dame Nature... : on déraille ! Et pourquoi pas un complexe de théâtre de verdure, pendant qu'on y est....? Pffffff......société de liens ? Société de relocalisation? Economies et écologie? Société de loisirs pour qui? Pour ceux qui ont perdu leur emploi et qui , Forces vives de ce territoire, n'ont quasi plus de services publics et doivent, à regret, aller grossir les cages à lapins en hors-sol? Le Lot est-il UNIQUEMENT une réserve à touristes, à bataves friqués, à retraités des trente glorieuses ou peut-il espéré être ou devenir un bassin de vie et un bouillon d'initiatives à encourager ?

    On est en transition énergétique, et on tend vers choc pétrolier et en plein réchauffement climatique....il faut relocaliser l'économie et le travail, désenclaver les territoires, faciliter les échanges, relier les hommes,... avec un souci premier : celui du droit à vivre au pays et au droit des générations futures à bénéficier de ce qu'ont intelligemment construit les générations d'avant, dans la sueur : le rail a été fait pour ça....en plus,il y a des cantines bios dans les villes sans paysans ni producteurs proches....allez comprendre ! Vraiment, la campagne sera toujours à la bourre comme les trains alors qu'elle pourrait être pionnière et a des atouts non négligeables. Question de bon sens sans doute avant le sens des affaires à très court terme! Merci Sylvie du cercle de Gindou ! ;-) TOUS ENSEMBLE POUR LES GARES !
    bises, Stéphanie, écologiste rurale pratiquante.

  • #2

    Stéphanie Muzard Le Moing (dimanche, 15 janvier 2012 15:20)

    transfert d'un échange sur mon face book : pour info Eliane Rouyer Morel C'est un GRAND succès chez nous et moi même aime faire de la bicyclette dessus. On se sent en sécurité, pas de voiture et les pêcheurs à la ligne et les bateaux qui passent, une journée magnifique !!!! quand il fait beau !!!!!!!!!!
    Il y a 5 minutes · J’aime
    Stéphanie Muzard Le Moing pas d'accord, de nombreux chemins existent déjà dans le LOT. Il y a une URGENCE à relocaliser l'emploi, le conserver, et réorganiser le territoire, maintien du service public, inventer le transport autrement.. le loisir à vélo n'est pas la PRIORITE pour nous. Ce n'est que mon avis.

  • #3

    cercledegindou (dimanche, 15 janvier 2012 16:30)

    Tout à fait d'accord avec Stéphanie.
    Peut-être qu'Eliane habite en ville ou en périphérie d'une ville ?.... là les "coulées vertes" consitutent un bol d'oxygène à partager entre des centaines de milliers de personnes....

    Coût de la coulée verte pour le Lot = 25 millions d'euros !.... pour quelques milliers de touristes et de locaux.... En 2004, seulement 500.000 euros sur 10 ans étaient nécessaires pour réhabiliter la ligne Cahors-Capdenac... Il fallait 5000 traverses à fabriquer à Biars, ce qui correspondait à 2 jours de production !.....

  • #4

    Stéphanie Muzard Le Moing (dimanche, 15 janvier 2012 17:08)

    le débat se poursuit actuellement sur ma page Face Book mais aussi sur mon blog parole de citoyens, avec un beau témoignage de Thierry... de Luzech. Eliane n'a pas le même contexte local :

    smlm : cette coulée verte est une fois de plus un gadget alors que nous, lotois, habitants à l'année, avons besoin de réinventer covoiturage, resserrer les liens humains, avoir du travail et pouvoir s'y rendre avec des transports alternatifs au pétrole, mager bio et non synthétique cancérigène.... l'urgence de NOS GENERATIONS. Alors moi je veux bien, se balader en vélo, ce n'est pas à proprement parler une urgence par temps de réchauffement climatique et libéralisme qui TUE notre avenir.

    Thierry Cousin : la coulée verte est une donnée réservée à des fins électoralistes censées séduire quelques bobos égarés dans le maquis.

    SMLM : oui mais nous avons des idées pour inventer autrechose.... purée, pourquoi on est toujours à la bourre dans les campagnes et rarement PIONNIERS ?

    Eliane Rouyer Morel, dans quelle région et département es-tu?
    ERM :
    Je suis en Saone et loire, entre Dijon et Macon et plus bas LYON !!!!!Lr canal part de Chalon sur saone et rejoint Montceau (Bassin minier fermé) Paray le Monial et Digeoin et remonte sur la Loire . Nous avons Cluny ou il y a un Haras magnifique ! Vous avez fait une bétise peut être d'avoir enlevé le petit train !!!!! Nous, on voulait le faire !!! mais ce sont les gros qui commandent.Si t' as mis une adresse Mail, je t'envois qq chose !!! Pas aujourd'hui !!!!! A + .

    SMLM : nous : aucune bêtise. ce sont les élus en place qui n'ont pas assuré et soutenu le quercyrail, quels andouilles!!!!!!Je leur en veux, c'était superbe!!!!!!!! les mêmes qui nous pondent cette coulée de bronze ! nos préoccupations locales ne sont pas les mêmes que chez toi. ici on subit de plein fouet la désertification des services publics et les jeunes qui viennent et choisissent de vivre ici ont d'autres envies que de faire du vélo... on a envie d'écologie mais de la véritable!
    en gros on veut garder des rails et remettre des trains surtout quand le pétrole sera ENCORE plus cher et plus rare. surtout quand on aura compris qu'il faut changer les mauvaises habitudes et revenir au bon sens. le rail est économiquement mais sur le long terme plus viable. c'est tout un projet de société à étudier qui concerne aussi l'agriculture, et toutes les populations actives - moins nombreuse que les anciens à la retraites ou les touristes résidents secondaires voire tertiaires mais de plus en plus séduites par ce département. Le Lot attire beaucoup de jeunes avec enfants, on installe mais c'est très difficile à cause du travail et des freins à l'immobilisme. cependant, amoureux du LOT, nous tenons le choc car nos gosses ont une enfance bénie que beaucoup nous envient. Nous avons la beauté. et ça, c'est denrée rare non négociable.

  • #5

    Stéphanie Muzard Le Moing (dimanche, 15 janvier 2012 17:09)

    suite : TC : quand j'étais petit, monsempron libos cahors se faisait par un joli train une micheline . puis un jour on m'a dit que pour aller au lycée, fallait prendre le bus. et on a eu des bus. et on a eu des accidents et on a eu des routes dangereuses a cause de ces bus. la voie de train a été consideree comme un axe touristique et rendue au bon peuple0 avec des copains nous avons joue dans les tunnels joue sur les voies, a se faire peur, puis des gens sont venus ont chargé des pierres la nuit pour les revendre et gagner des sous noirs et les tunnels sont devenus dangereux . les chemins ont été reserves aux velos ou seuls 3 hollandais et deux pecheurs passaient par an et encore les années bissextiles et puis je passe souvent le long de cette voie entre par exemple luzech et prayssac et me dis quelle connerie. il y avait tant à faire mais il y avait un obscur chef de service de gestion qui a dit un jour que cette ligne coutait cher alors les autres obscurs chefs de services sont allés voir les chefs de cabinet et ont dit on ferme. le monsieur du bus s'est frotté les mains car il s'est mis à gagner beaucoup d'argent. les entrepreneurs routiers aussi, le chef des gares est devenu vieux et les gares ont été vendues à des pré primo accedants a des prix defiant toute concurrence et les trains sont morts, les chefs sont morts et il reste de l'herbe et quelquefois du métal. et petit à petit des trains aux routes, des voies aux chemins, les élus ont laissé mourir cette région etant tous incapables de penser à autre chose qu'à leur propre entreprise à tous les sens du terme, d'une usine de meubles de style mal gérée à des hectares et des hectares de vin de cahors ou le petit producteur n'a de petit que la taille des charges déclarées qu'il déclare. je n'aime pas les gens qui ont décidé de tuer cette région sans se rendre compte ce qu'ils en faisaient. ils ne la méritaient pas cette région, ces chenes, ce Lot et le reste. Ils sont maintenant dans les cimetières pour une bonne partie avec leurs concessions à perpetuité et leurs petits enfants à Paris qui viennent quand il y a la piscine ouverte et téléphonent à noel pour remercier du cheque. la région se meurt et les nouveaux elus repetent l'hsitoire sous forme de bouffonerie en faisant du n'importe quoi en agregeant des communes pour n'en faire vivre qu'une seule et faire mourir toutes les autres.je n'aime plus ma région telle que vous l'avez transformée messieurs et mesdames les éluculteurs.
    pas de copyright Stéphanie Muzard Le Moing tu epux tout reprendre ou tu veux si tu veux.

    SMLM : mais moi et d'autres on l'aime, et je peux te dire qu'on la défend bec et ongles....je trouve que ton témoignage est très juste. Tu vois, Thierry Cousin, tu as décrit le temps du tout pétrole magueule. l'ère du gaspi, l'ère du toitoutseuldanstabagnole, combien de gens morts sur les routes? le coût réel de ce choix??????????????? le coût GLOBAL ? économique, santé écologie >>>>>>>>>>> aberration aujourd'hui. Le programme des écolos à la région était constructif... et allait dans le sens du rail. ( à suivre sur mon face book...)

  • #6

    Stéphanie Muzard Le Moing (dimanche, 15 janvier 2012 17:12)

    complément d'info : création d'OFP possible.... voir pdf en ligne...

  • #7

    cercledegindou (dimanche, 15 janvier 2012 17:39)

    Merci infiniment à Stéphanie de faire la "messagère" entre facebook et Jimdo !!....
    Si Thierry est d'accord, on va faire circuler son témoignage qui résume bien toute la tristesse de la spécificité lotoise.... mai bon, comme dit Stéphanie, certains habitants n'ont pas dit leur dernier mot !...

    Concernant QUERCYRAIL, il faut savoir qu'il y a un groupe d'entrepreneurs privés qui essaient de relancer la machine... déjà sur 20 km, jusqu'à St Cirq Lapopie.... cela va faire 2/3 ans qu'ils sont dessus... ils sont tenaces malgré toutes les barrières (genre passages à niveau) qui se ferment dès qu'ils approchent.... Notre souhait actuel serait qu'ils réussissent à se rapprocher des cheminots du Lot qui eux visent dans l'intérêt général, le leur et ceux des habitants du Grand Cahors, voir la ligne Cahors -Capdenac réhabilitée.... Si on s'y met tous, cela fera peut-être avancer ce dossier dans le "sens du train"....

  • #8

    Maurieras Michel (dimanche, 15 janvier 2012 18:43)

    Vous êtes murs pour rejoindre dans l'action l'association citoyenne de "TOUS ENSEMBLE POUR LES GARES DE GOURDON ET SOUILLAC"*, si ce n'est pas déjà fait.
    Amicales salutations. Pingourd

    *Association qui lutte depuis maintenant plus de dix ans. vous pouvez au cas où vous ne sauriez pas prendre connaissance de ses actions et victoires sur"http://www.bataildurail.com/news.php?lng=fr.
    Amicales salutations

  • #9

    cercledegindou (dimanche, 15 janvier 2012 19:18)

    C'est déjà fait....
    Bien-sûr que nous suivons les actions de TOUS ENSEMBLE POUR LES GARES DE GOURDON ET SOUILLAC... voici la page de notre site qui lui est consacré : http://www.association-lecercledegindou.com/le-cercle-de-gindou/descendre-en-gare-de-gourdon/
    Vous avez bien fait d'ajouter le site de l'association car cette page pour le moment est très incomplète.... elle devrait s'étoffer au fur et à mesure...

  • #10

    cercledegindou (samedi, 21 janvier 2012 00:22)

    Message de Fraçois retranscrit ici :
    nb- je ne suis pas concerné directement, mais le rail "lotois" a raté il y a quelques années, il n' est pas trop tard encore, la mise en oeuvre du TGV pendulaire sur la voie
    existante Paris-Limoges-Toulouse - Il y eu de la part de vos élus une sorte de myopie et de manque d'attention, bref une ignorance sur ce qui était possible à moindre coût.
    ce sont deux cadres italiens qui me l on dit il y a 6 ans à savoir que la SNCF voulait faire travailler Alsthom sur d'autres lignes, c'est à dire via Bordeaux, et que le gouvernement
    avait promis ultérieurement une ligne TGV pur sucre sur Paris Toulouse ou Paris-Poitiers-Limoges-Toulouse.......mais qui est aujourd'hui hors de question .....vous pensez : l'état vient d'annuler
    le projet de ligne TGV Aix en Provence-Nice via Marseille et Toulon il y a quinze jours , alors qu' ils en étaient arrivés au fuseau des mille métres ! l'argent est à sec.........
    Ces cadres italiens travaillent pour le consortium des LGV pendulaires qui réunit les canadiens, les autrichiens, les italiens et même les américains et tous ces pays et d'autres ont déjà
    plusieurs lignes..........

  • #11

    cercledegindou (vendredi, 10 février 2012 20:18)

    Email de jean-Louis retranscrit ici :


    En tant que "vieux" passionné du train, il faut promouvoir le Talgo pendulaire passif espagnol ! Léger et très rapide : il est équipé en essieu (et non en boggie) aux inter-circulations entre voitures. Pour avoir pris l'ancien modèle de Montpellier à Perpignan il y a plus de 15 ans, j'ai pu constater son confort. Il s'inscrit dans tous les sites sans problème ! Il vaut mieux convaincre les Régions que la SNCF...

    Voici un site parlant du Talgo Pendular : http://www.cffc-asso.fr/joomla2/index.php?option=com_content&task=view&id=102&Itemid=42

    Quand il roule en France, c'est une motrice française qui doit le remorquer mais une motrice d'origine espagnole le fait très bien aussi. Vous remarquerez qu'aux inter-circulations, il n'y a pas de boggies mais des essieux ! Les voitures sont plus petites ce qui leur permet de penduler avec aisance sur les voies sinueuses en roulant plus vite (jusqu'à 200km/h voire plus selon les nouveaux modèles), ce qui est suffisant. Un pendulaire passif est moins coûteux qu'un pendulaire actif et non sujet aux pannes puisque pas d'assistance électronique. Plus "rustique" mais plus économique. Beaucoup moins lourd que nos Corails, déjà bien (COnfort sur RAIL).
    Sinon il suffit de rechercher des vidéos avec "Talgo pendular".

    Beau le Talgo :
    http://www.talgo.com/pdf/COCHESes.pdf