LE MONDE SELON LINKY

Les compteurs électriques nouvelle génération devraient  bouleverser notre quotidien d'usager....... en mieux ou en pire ??....

 Compteurs Linky,

 Informez-vous avant de le laisser s’installer chez vous.

 Quest-ce que le Linky ?

 

Linky est le nom du compteur électrique communicant développé par Enedis (anciennement Électricité Réseau Distribution France), principal gestionnaire du réseau électrique de distribution en France.

 

Le compteur Linky active un Courant Porteur Ligne dans le réseau électrique de l’habitation, il s’agit d’une onde électromagnétique pulsée et les fils électriques non blindés des habitations se comportent comme une antenne amplificatrice de cette onde, d’où sa nocivité.

 

Les données collectées via le CP L du compteur sont émises vers un concentrateur de quartier, lequel envoie ces données au Centre de Traitement par un système d’antenne relais.

 

Ces données recueillies pourront être revendues par ENEDIS (gain estimé: entre 100 et 500 euros/an/client), elles pourront bien sûr être piratées.

 

A terme, ENEDIS compte déployer 35 millions de compteurs Linky et 700000 concentrateurs sur le territoire français! Il faut ajouter autant de futurs compteurs communicants pour le gaz et pour l’eau, lesquels seront équipés d’antennes relais individuelle. Le cumul d’électrosmog sera gigantesque!

 

Par ailleurs, le CPL d’un compteur Linky a une portée de 300m, ce qui veut dire que même si vous refusez individuellement ce compteur, et que vos voisins l’accepte, vous serez pollués par les compteurs de vos voisins.

 

ENEDIS a obligation de déployer le compteur communicant chez les particuliers (mais rien ne l’oblige à choisir la technologie du CPL), lesquels n’ont nulle obligation de l’accepter. Il leur est parfaitement légal de le refuser, et surtout de le faire par écrit, car en vertu du droit opposable, l’installation du compteur Linky active par accord tacite, sans signature, le nouveau contrat de fourniture.

 

Le coût du déploiement des compteurs Linky va approcher les 8 milliards d’Euros, lesquels seront largement récupérés par ENEDIS sur le dos des clients par l’augmentation du TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité, inclus dans l’abonnement) et le passage de la tarification des actuels KW/h vers les KVA/h, ce qui augmentera la facture de 10 à 20%.

 

La durée de vie d’un compteur Linky est estimée à 15 ans, quand les actuels compteurs fonctionnent parfaitement pendant au moins 50 ans. Ils vont être férraillés, c’est un véritable gâchis économique et écologique.

 

La meilleure option de refus est une délibération du Conseil Municipal vers un refus motivé du compteur Linky sur la commune, voire un moratoire dans l’attente de plus d’informations.

 

Actuellement, la gestion des réseaux de distribution et de comptages des communes est transférée à 90% vers les Syndicats Départementaux d’Energie (le SDET pour le Tarn), lesquels voudraient s’octroyer un peu trop vite la propriété de ces ouvrages. Et ENEDIS cherche à instrumentaliser ces Syndicats en vue de faciliter le déploiement des compteurs Linky et faire croire aux communes qu’elles n’ont plus la main. Juridiquement, rien n’indique que les communes sont pour autant dépossédées de la propriété de ces ouvrages; elles ont donc toute latitude pour délibérer.

 

Les maires des communes se doivent de garantir le bien être et la sécurité de leurs concitoyens.

 

Les Syndicats Départementaux d’Energie sont au service des Communes, et non d’ENEDIS

 

Demandez à votre conseil municipal de rejoindre les quelques 320 communes, qui ont déjà délibéré pour refuser linstallation du compteur Linky sur leur commune.

 

Exemples de communes s’étant déjà prononcées contre linstallation du Linky:

 

Aix en Provence (140.000 hab), Saint Denis et Caen (110.000 hab), Fontenay et Bondy (53.000 hab), ….

 

La Mairie de Paris a demandé a ENEDIS de respecter le souhait des parisiens qui refusent ce compteur.

 

Synthèse réalisée par Patrice Goyaud du collectif CMG d'Albi - 04/2017

http://pas-de-linky-ici.fr/

 

 

 

Document réalisé en liaison avec les COLLECTIFS DE FRANCE et de PARIS/IDF, des médecins, des avocats et en fonction des informations environnementales

Juin 2017

Cliquer sur chaque page pour agrandir image

Pour suivre toute l'actualité du refus au LINKY