LES COMPTEURS INTELLIGENTS EN ANGLETERRE (smart meters)

- En Angleterre, on a le choix d'accepter ou de refuser les nouveaux compteurs communicants.

- Leur déploiement pour le gaz et l'électricité a déjà commencé il y a 3 ans, soutenu par une très onéreuse campagne de publicité de 224 millions de livres, fort critiquée.

-Jusqu'ici seulement 1/4 de la population semble vouloir adhéré à ce dispositif alors que les poses déjà effectuées ont généré parmi les usagers de nombreux mécontentements, principalement dûs à de grosses erreurs de facturation et des incompatibilités d'équipements.

- Il y a peu de débat public sur ces questions. Cependant de plus en plus de journalistes, d'experts et d'usagers s'interrogent sur le coût réel, les inconvénients, les risques et la fiabilité de cette nouvelle technologie qu'on cherche à leur "offrir" à prix fort....

 

Ci-dessous petit tour d'horizon édifiant
avec rapides traductions en français (google amélioré) .
...

Emission sur la chaîne ITV - février 2017

"Pensez vous que votre compteur est gratuit ?... Réfléchissez-y à 2 fois !"

PENSEZ VOUS VRAIMENT
QUE VOTRE COMPTEUR INTELLIGENT
SOIT GRATUIT ? REFLECHISSEZ-Y A 2 FOIS !

Le gouvernement et l'industrie de l'énergie affirment
que les compteurs intelligents nous aideront à économiser de l'énergie et de l'argent.

 

- Seulement 11 % de la population a compris que les compteurs intelligents seront financés via leurs factures d'électricité.

- Au moins 11 milliards de livres seront dépensées pour l'implantation des nouveaux compteurs.

 

 

"Pourquoi personne n'en parle ?" C'est la question la plus fréquente qu'on me pose lorsque je parle  aux gens du plus gros projet d'infrastructure informatique de toute l'histoire du Royaume-Uni. Après tout, c'est normal puisqu'il s'agit là des deux choses dont les gens se soucient le plus: leur maison et leur argent.

Pourtant, je pense que le déploiement intelligent des compteurs a suscité bizarrement qu'un débat public très limité - notre documentaire est le premier sur ce sujet. J'espère que le programme de ce soir pourra aider à stimuler un débat beaucoup plus large. Après tout, il ne s'agit pas d'un problème à long-terme - il touchera chaque ménage en Grande-Bretagne d'ici 2020. Les compteurs intelligents offrent des avantages indéniables. Le gouvernement et l'industrie de l'énergie insistent pour dire qu'ils nous aideront tous à économiser de l'énergie et de l'argent. Cependant, notre enquête a révélé de sérieuses interrogations concernant le coût, les inconvénients et l'efficacité de cet énorme déploiement technique.

En ce qui concerne les compteurs intelligents, les fournisseurs d'électricité dépensent de l'argent qu'elles pourront récupérer ensuite auprès des consommateurs.

 

Au moins £ 11 milliards seront consacrés aux nouveaux compteurs - et nous, avec l'aide de la campagne énergétique The Big Deal , révélons qu'il y a un risque de dépenses supplémentaires à hauteur de plus de £ 1 milliard. Le coût des compteurs intelligents sera finalement ajouté à nos factures - pas tout à la fois, mais échelonné au fil du temps.

Par conséquent, il est essentiel  au nom  des consommateurs de se demander si c'est vraiment un bon rapport qualité/prix. Nous savons également que  de nombreux foyers nécessiteront la visite d'un technicien d'installation plus d'une fois - ce qui signifie des perturbations dans le quotidien des gens beaucoup plus que dans le plan initial envisagé.

Dans le documentaire, je conteste l'annonce des industriels selon laquelle les compteurs intelligents sont «gratuits». Leur argument est qu'il n'y a pas de coût initial. Pour moi, c'est comme si un restaurant disait que ses repas étaient  gratuits parce qu' on ne vous fait pas payer à l'entrée  !

Il y a toujours eu un dicton dans ma famille: "Il est facile de dépenser l'argent des autres". Quand il s'agit de compteurs intelligents, les fournisseurs d'électricité dépensent de l'argent qu'ils pourront récupérer auprès des consommateurs.

Il est inquiétant que dans notre enquête nous n'ayons pu trouver aucun article de loi qui stipule que les économies projetées de 8 milliards de dollars de l'industrie seront retrocédées aux consommateurs.

Le tournage que nous avons effectué montre une image mitigée des usagers payeurs. Certains font des économies  grâce aux compteurs intelligents et d'autres simplement se lassent  de ces  appareils qui leur permet d'économiser des poussières. Si les clients ne les utilisent pas, aucun des avantages d'un changement de comportement ne se produira.

Peut-être que l'industrie a sous-estimé à quel point de nombreux ménages seraient dubitatifs. Pour de nombreuses personnes, les compteurs intelligents représentent une sainte trinité de méfiance - les fournisseurs d'électricité, la réglementation gouvernementale et les nouvelles technologies.

Le programme de ce soir a offert une tribune aux  supporters des compteurs intelligents afin de calmer les suspicions - vous pourrez ainsi donc juger par vous-même....

Texte original et extrait de l'émission :

Article sur blog anglais dédié aux  questions de transition climatique et énergétique - septembre 2017

"Les compteurs intelligents sont tout bêtement stupides" ...

4 septembre 2017

Par Paul Homewood

h / t Joe Public

Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenu ! 

image

 

Des milliards de livres sont consacrés à l'installation de compteurs de lecture d'énergie «intelligents» dans les maisons qui vont ruiner les ménages.

 

Les fournisseurs d'énergie espèrent pouvoir se caler avec 26 millions de foyers  en installant  ces nouveaux moniteurs dans le cadre d'un projet de 11 milliards de livres, lancé il y a trois ans et qui s'achevera en 2020. Mais les experts craignent que le programme soit un gaspillage d'argent avec des compteurs à la merci de piratages informatiques.

 

 Les appareils suppriment les estimations de factures et les relevés de compteurs, car la consommation est lue à distance par le fournisseur en utilisant des ondes de radio fréquences.

Le pouvoir est faché: 'Gaz' et 'Leccy' apparaissent dans une série d'annonces télévisées pour les compteurs

'Gaz' et 'Leccy' apparaissent dans une série de spots télévisés pour la promotion des compteurs intelligents

 

 

Le compteur intelligent est également livré avec un écran portatif qui peut s'installer dans la cuisine et indiquer combien d'électricité une maison consomme.

Les pubs portant sur 'Gaz' et 'Leccy' pour l'électricité vantent sans relâche les vertus du compteur intelligent. Mais Gaz et Leccy  ne sont pas aussi sympas qu'ils en ont l'air....

 

LE VERITABLE COÛT D'UN COMPTEUR INTELLIGENT

Chaque ménage, qu'il possède un compteur intelligent ou non, est obligé de participer à hauteur de 420 £ au financement du projet des compteurs intelligents. Cet argent est prélevé sur nos factures d'énergie, ce qui représente une augmentation de 10% cette année, pour atteindre une moyenne de 1 150 £.

 

Gordon Hughes est professeur d'économie à l'Université d'Édimbourg et ancien conseiller principal en politique de l'énergie et de l'environnement à la Banque mondiale. Il dit: «L'introduction du compteur intelligent est un "petit-déjeuner de chien" [très peu attractif]. Au mieux, il est mal conçu et c'est un projet étonnamment coûteux. Pour ceux qui prétendent que cela entraînera des économies importantes, je dis qu'ils doivent ouvrir les yeux.

 

«Les études confirment qu'après quelques semaines, la nouveauté d'avoir un compteur intelligent chez soi s'estompe et les gens retournent à leurs anciennes habitudes de consommation d''énergie.

«Un compteur intelligent pourrait finir par peser 1 % sur une facture d'électricité -  par an».

 

Avec le coût par ménage du projet estimé à £ 420, il faudra des décennies aux compteurs intelligents pour fournir des économies aux ménages.

 

Alex Henney croit également que l'introduction de compteurs intelligents est un gaspillage d'argent. Il est un ancien conseiller du gouvernement sur la privatisation énergétique et ex-directeur de London Electricity.

Pas plus que "le petit-déjeuner d'un chien" ... mal conçu et étonnamment cher  selon Gordon Hughes, professeur d'économie

 

Dans une déclaration écrite au Comité parlementaire sur l'énergie et le changement climatique, il y a quatre ans - un an avant que les compteurs intelligents commencent à être installés - il a écrit: «Le déploiement britannique de compteurs intelligents est l'un des plus inefficaces, l'un des plus coûteux , et certainement le plus complexe de tous les dispositifs mis en place.

«Le projet est susceptible d'être  juste un engouement, avec un avantage négligeable pour le consommateur».

 

Henney a déclaré que les fonctionnaires ont présenté des chiffres  pour attribuer aux compteurs un bénéfice net de près de 5 milliards de livres sterling, mais une analyse indépendante a révélé que cela finirait par coûter à la nation au moins £ 4 milliards.

 

Même les projections d'épargne du gouvernement semblent peu convaincantes. Il prétend que les compteurs peuvent fournir aux ménages des économies initiales de £ 23 par an. Mais £ 13 de cette économie annuelle devrait provenir de l'argent que les fournisseurs d'énergie vont épargner en n'ayant plus à envoyer du personnel  sur le terrain pour convaincre, expliquer et installer le nouvel équipement.

On prévoit que le reste des maigres économies  proviendrait des utilisateurs qui se servent vraiment de  leurs moniteurs d'affichage et réduisent ainsi le coût de nombreux dispositifs de consommation d'énergie dans la maison. Par exemple, les télévisions qui usent de l'électricité quand elles sont laissées en veille.

 

CIBLE POTENTIEL POUR HACKERS

On craint que les nouveaux compteurs intelligents puissent être piratés, ce qui donne aux criminels la possibilité de vider les comptes bancaires des gens et de planifier des cambriolages.

 

Jim Dee est responsable des services de médecine légale et de contrefaçon à la firme comptable Crowe Clark Whitehill. Il est également professeur invité et président du Centre for Counter Fraud Services de l'Université de Portsmouth. Il dit: «Comme pour toutes les technologies sans fil, il y a un risque que les compteurs intelligents soient piratés. Il ne s'agit pas de les sécuriser mais de fournir une plus grande résilience.

«Les pirates utilisent des virus qui peuvent s'adapter et muter au fil du temps pour pénétrer dans les compteurs intelligents. Même la technologie la plus récente est vulnérable. Il ajoute: «Il existe une ligne de code dans les compteurs intelligents qui peuvent être déchiffrés.

«Les fraudeurs pourraient alors commettre une escroquerie à la facturation, ce qui entrainerait des retraits sur les comptes bancaires des ménages.

«Le piratage d'un compteur intelligent permet également à un fraudeur de découvrir quand vous sortez, ce qui en fait un outil intéressant pour le cambrioleur qui décide du meilleur moment pour entrer».

 

Dee, co-auteur d'un récent rapport sur les fraudes  où il démontre que la cybercriminalité coûte à l'économie £ 193 milliards par an, pense que des incendiaires  pourraient même profiter des failles de la technologie. Il dit: «Il y a eu des cas où des incendies ont été causés en raison d'une augmentation soudaine du courant dans une maison. La technologie des compteurs intelligents pourrait être détournée de cette façon." Plus tôt cette année, le programme de surveillance de la BBC a cherché à étudier s'il existait des liens entre les incendies causés dans 18 maisons après la mise en place des compteurs intelligents.

 

RISQUE D'ERREUR DE LECTURE DE MESURE

 

Un compteur intelligent permet aux fournisseurs d'énergie de lire l'utilisation sans fil à l'aide de signaux d'ondes fréquences via un «réseau de communication national». Pourtant, les industriels s'inquiètent du fait que la technologie n'est pas infaillible et que le  compteur défaillant - ou une mauvaise lecture - peut quand même  être pris en compte  par le fournisseur d'énergie.

Plus tôt cette année, certains compteurs en Grande-Bretagne - fournis par le fournisseur d'énergie SSE - ont donné de fausses lectures en raison d'un problème informatique

Plus tôt cette année, certains compteurs en Grande-Bretagne - fournis par le fournisseur d'énergie SSE - ont donné de faux relevés en raison d'un problème informatique

 

 

Des recherches menées par des scientifiques de l'Université de Twente aux Pays-Bas ont permis de mettre en évidence des relevés jusqu'à six fois trop élevés - même s'il ne s'agissait pas de matériel utilisé au Royaume-Uni. Le problème provient en partie des ampoules LED et des interrupteurs gradateurs qui déforment la forme du courant électrique lue par le compteur.

 

Plus tôt dans  année, certains compteurs en Grande-Bretagne - fournis par le fournisseur d'énergie SSE - ont donné de faux relevés en raison d'un problème informatique. L'un d'entre eux a déclaré qu'un ménage consommait plus de £ 30,000 de gaz et d'électricité en une journée.

SSE n'a pas facturé au client l'erreur. Un porte-parole de SSE déclare: «Le problème a affecté un petit groupe de compteurs et a fait l'objet d'une enquête urgente. Nous continuons à surveiller la performance de nos compteurs afin de s'assurer qu'ils fonctionnent correctement".

[en réalité, le problème pourrait toucher des millions de compteurs.... voir les articles en bas de page]

 

Mais Hughes craint que de telles assurances ne suffisent pas. Il dit: «Il est très difficile de rendre un système de ce genre véritablement sécurisé. Cela pourrait être une menace réelle si jamais il était connecté à Internet". Le professeur croit qu'une partie du problème vient du fait que les compteurs intelligents font l'objet d'un forcing de la part du gouvernement auprès des industriels alors que les implications commerciales n'ont pas été prises en compte comme il se doit.

Par exemple, les compteurs intelligents contrôlés sans fil ne sont pas les mêmes pour chaque fournisseur, ce qui rend difficile pour les consommateurs le passage d'un fournisseur à un autre. Une autre source  de confusion est à rajouter si les compteurs sont installés par une entreprise tierce.

 

 

Un quart seulement des ménages se sont abonnés

 

Jusqu'à présent, seuls six millions de ménages ont accepté  d'avoir un compteur intelligent installé malgré une campagne de publicité de £ 224 millions encourageant vivement les gens à opter "intelligent".

Cela signifie que le «futur intelligent» que les personnages d'animation vus à la télévision «Gaz» et «Leccy»  n'ont tenté qu'un quart de l'ensemble des ménages. Cela s'explique en partie parce que les utilisateurs ne sont pas tenus de faire le changement - c'est leur choix.

 

Les personnes intéressées par l'installation d'un compteur intelligent  doivent simplement en faire la demande à leur fournisseur d'énergie. Même si vous avez deux fournisseurs différents pour le gaz et l'électricité - donc deux compteurs intelligents - vous devriez pouvoir lire l'utilisation d'énergie sur un seul écran. Tout ce que vous devez faire est de réserver une journée pour qu'il soit installé. Le processus d'installation ne doit pas dépasser quelques heures.

 

Le gouvernement déclare que l'installation de compteurs s'inscrit dans le cadre de l'effort demandé pour atteindre les objectifs énergétiques de l'Union européenne - un club que nous lâchons en 2019 !
Smart Energy GB, la «voix du déploiement des compteurs intelligents» financée par le gouvernement, n'a pas souhaité faire de commentaires sur le coût de l'installation des compteurs intelligents. Un porte-parole du Département des affaires, de l'énergie et de la stratégie industrielle a déclaré: «Les compteurs intelligents fourniront des informations quasiment en temps réel sur la consommation d'énergie et aideront les ménages à contrôler leurs factures.
Ils sont une mise à niveau majeure du système énergétique britannique et permettront d'économiser  300 millions d'euros de factures d'énergie en 2020 seulement ».

http://www.thisismoney.co.uk/money/bills/article-4846700/Smart-meters-cost-household-420.html


Vous pouvez consulter aussi.... en anglais dans le texte :

Site anglais "anti-smart meters" :
http://stopsmartmeters.org.uk/

Manifestation pour le refus des compteurs  Linky à Cahors le 7 octobre 2017