DELPHINE BATHO

L'écologie au coeur des enjeux économiques

 

 

Nucléaire 2014 : les manoeuvres du gouvernement

Invitée à réagir sur l'enquête du Monde révélant que la « transition énergétique » pourrait amener la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, l'ancienne ministre de l'écologie déclare qu'Henri Proglio est devenu le  « ministre fantôme » de l'énergie. Affirmant que la solution envisagée par l'exécutif n'était pas du tout à l'ordre du jour lorsqu'elle était en fonction, Batho fustige le rôle officieux du PDG d'EDF et estime que son influence auprès de l'Elysée concurrence directement celle de Philippe Martin, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie.

 

 

 

Delphine Batho :
"Les forces financières opposées au changement
sont puissantes.... Sans une société mobilisée,
le changement ne sera pas possible."